top of page
Image de Ishan @seefromthesky
Original on Transparent.png

Cascades pétrifiées de Hierve el Agua

Hierve El Agua est un site géologique qui se situe dans l’Etat d’Oaxaca, au Mexique. Véritable beauté naturelle, ces cascades pétrifiées sont classées au Patrimoine mondial de l’UNESCO. Lieu de détente très réputé de la région, c’est une expérience stupéfiante à ne pas manquer.



Les cascades pétrifiées :

Le site est constitué de deux formations géologiques qui ressemblent à des chutes d'eau au beau milieu de montagnes perdues au centre du Mexique. Elles ont été formées pendant des milliers d'années. Elles sont situées à environ 50 mètres au-dessus du fond de la vallée. La plus petite des deux mesure 12 mètres de hauteur et 60 mètres de large alors que la plus haute s'étend sur une trentaine de mètres de hauteur et 90 mètres de largeur.



Ces formations géologiques sont souvent décrites comme des cascades de sel, cascades de pierre, ou encore des cascades pétrifiées. Pourquoi pétrifiées ? Car ce n’est pas de l’eau que vous voyez dégringoler de la falaise, mais des sels minéraux qui se sont déposés naturellement au fil des siècles et se sont figés, un peu comme une chute d’eau qui aurait gelé. Ce sel est issu de sources au débit très faible qui arrivent à la surface à travers des fissures de la roche. La température de ces sources varie entre 22 et 27 °C.

Hierve el Agua signifie "eau qui bout" et effectivement, les sources d’eau jaillissent du sol en ébullition. Le bouillonnement que l’on observe à certains endroits est dû à des courants souterrains dont les composants minéraux provoquent la formation de bulles et non à la température élevée de l’eau, mais cette croyance erronée lui a donné le nom de Hierve el Agua.



Lorsque l'eau suinte à la surface de la « cascade » de roche, celle-ci dépose progressivement une couche de minéraux qui s'accumule très lentement et donne des formations qui ressemblent à des stalactites. Le débit des sources varie de manière importante entre la saison sèche et la saison humide. Ces eaux très riches en minéraux sont réputées pour leur propriétés thermales.



Des bassins "thermaux"

De ces cascades, l’eau s’écoule en terrasses formant des bassins calcaires. Tout cela, face à un panorama sur les montagnes environnantes.



Certaines des piscines où les touristes se baignent aujourd’hui sont artificielles et créées par l’homme, ce qui permet d’accumuler un grand volume d’eau, facilitant ainsi la plongée ou même la natation. La température agréable de l’eau et le bon climat permettent de se baigner comme dans une piscine à débordement. Il convient de noter que l’eau n’est pas thermale et que sa température est d’environ 22 à 25 degrés Celsius.

Ces eaux turquoise contrastent avec le blanc de la pierre, offrant un impact visuel d’une grande beauté.



Le site est aussi archéologiquement connu, comme le seul endroit au Mexique, disposant de vestiges de systèmes d’irrigation zapotèque uniques en Mésoamérique.


Comment s'y rendre?

Ces cascades sont situées à environ 70 kilomètres à l’est de la ville de Oaxaca de Juarez, Etat de Oaxaca. L’accès à ces cascades se fait depuis la ville de Mitla, en empruntant une route de montagne suivit d’une piste, qui sillonne à travers de petits villages pittoresques. Vous pouvez vous y rendre avec votre véhicule personnel, mais vous devrez payer en plus de l’entrée du site, un droit de passage aux communautés locales.

Le droit d’entrée pour accéder aux chutes d’eau de Hierve el Agua est de 25 pesos par personne, plus 10 pesos pour le passage par San Lorenzo Albarradas qui mène aux chutes d’eau.

La zone où se trouvent les chutes d’eau de Hierve el Agua est ouverte tous les jours de 8h00 à 19h00/soirée.




Comments


bottom of page