Image de Ishan @seefromthesky
Original on Transparent.png

Ces incroyables Phares

Malgré les vents, les tempêtes, les vagues déferlantes qui les affrontent, les insubmersibles se cramponnent et se dressent fièrement face à l'océan. Leur lueurs jusqu'à l'horizon, ils restent les gardiens de nos côtes et les sauveurs de bateaux en perdition. Leur lumière éclaire le monde depuis des siècles et cela valait bien de s'attarder sur un échantillon des plus beaux phares de la planète avec leur trait de caractère particulier.. Présentation:


Le coquet: Le phare Tourlitis en Grèce

Le phare Tourlitis est situé sur un rocher sur l'île Andros en Grèce. Construit et achevé en 1887, on a l'impression que ce phare sort tout droit de l'intérieur d'un coquillage. Cylindrique, il s'élève à 19 mètres au-dessus de la mer Égée. Il s'agit du premier phare automatisé en Grèce. Il n'a donc pas de gardien.



Le géant des mers: Phare de la Jument à Ouessant

Les phares bretons sont plus beaux les uns que les autres.. On va s'attarder ici sur celui placé à l'Ouest de l'île de Ouessant, la Jument qui affronte les tempêtes sans aucune protection. Malgré sa hauteur de 47 m, il n'est pas rare que les vagues qui explosent sur le phare le recouvrent entièrement. En 2015, La Jument fut inscrit au Monument Historique puis classé en 2017. Ce phare regorge d'anecdotes: en septembre 1974, une vague brisa la lanterne et dévala tout l'escalier à l'intérieur du phare. Les gardiens n'ont eu que la possibilité d'ouvrir la porte du rez-de-chaussée pour la laisser s'écouler et de se réfugier dans la cuisine dernier lieu au sec !

Autre anecdote et photographie célèbre avec ci-dessus à droite où en décembre 1989, le photographe Jean Guichard a immortalisé le gardien, Théodore Malgorn, qui au milieu d'une tempête, intrigué par le bruit sort sur la plateforme, ne s'est pas rendu compte qu'une énorme vague surgissait derrière lui. Le gardien aura juste le temps de se réfugier derrière la porte avant que l'eau ne s'engouffre dans le phare. Le 26 juillet 1991, les derniers gardiens quittèrent le phare qui fut automatisé.



Le glacial: Phare St. Joseph North Pier aux Etats-Unis

Le phare d'entrée de Saint Joseph est situé à l'embouchure de la rivière Saint-Joseph dans le Michigan. Situé sur l'extrême jetée il forme avec un autre phare situé légèrement en amont un duo de signalement aux bateaux. On pourrait croire à un sculpture sur glace tellement le phare subit les effets du froid orné de ses stalactites.. Construit en 1906, il n'est pas très haut puisqu'il mesure à peine 9 m. Sa portée est de 11 milles nautiques (environ 20 km). Il est équipé d'une corne de brume émettant un souffle par période de 30 secondes, au besoin.

Exposé au froid au vent et aux éclaboussures des vagues, le photographe Tom Gill a immortalisé magnifiquement le phare extérieur dans son manteau de glace comme il le revêt chaque hiver.. Impressionnant!



L'ancêtre: La tour d’Hercule en Espagne

La tour d’Hercule est un phare romain et est aussi le plus ancien phare au monde en fonctionnement de nos jours. Haute de 55 m, la tour d’Hercule regarde l'horizon depuis près de 2000 ans puisque ce phare a été construit à la fin du 1er siècle, et sa présence est attestée au 2ème siècle. Elle fut construite vraisemblablement sous les empereurs romains Trajan et Hadrien. Il a bien sûr été inscrit sur la liste du patrimoine mondial. Il est situé face à l’océan Atlantique, à l'entrée du port de La Corogne, en Galice (Espagne).



Le rouillé: le phare Whiteford Point au Royaume-Uni

Construit en 1865, ce phare qui est tout en fonte mesure 13 m de haut et se trouve juste au-dessus du niveau des basses eaux. La base de la tour est d'environ 7,3 m de diamètre et s'élève jusqu'à un diamètre de 3,51 m au niveau de la lanterne. Comme on peut le voir sur la photo les vagues essaient désespérément de renverser l'édifice depuis plus de 100 ans mais sans succès..



Le contemporain: Le phare d’Enoshima au Japon

Egalement connue sous le nom de phare de l'observatoire de Shonan, il est situé dans le jardin Samuel Cocking sur la petite île de marée d'Enoshima au Japon. Reconstruit sur les bases de l’ancien phare en 2003, le phare au style très contemporain s’élève à 59,8 m du sol et à 119,6 m par rapport au niveau de la mer.



Le coloré: Le phare Kjeungskjaer en Norvège

S'il y en a un qui ne va pas passer inaperçu c'est bien le phare norvégien de Kjeungskjaer.. Avec son rouge typique du pays scandinave, Il a été construit en 1880 sur une minuscule île à environ 5 km de Nes. Il a été automatisé en 1987 et avant, le personnel résidait dans les étages.



L'inaccessible: Le phare de Thridrangar en Islande

Mais qui a eu l'idée d'aller bâtir un phare sur ce spectaculaire îlot volcanique? Une chose est sûre il n'est pas chose facile de se rendre à ce phare perché à 34m de hauteur.. Il y a été construit en 1939 au sud de la région de Suðurland au large des Iles Westmann.



L'exilé: Le phare de Dondra au Sri Lanka

Situé sur la pointe la plus au sud du Sri Lanka, il a été construit pendant la période coloniale britannique en 1889. Il est haut de 47m, ce qui en fait l'un des plus grands phares d'Asie. Sa principale caractéristique vient de sa construction. En effet, tous les matériaux de construction, y compris les briques et l’acier ont été importés d’Angleterre jusqu'au Sri Lanka! La roche de granit a été fournie des carrières de Dalbeattie en Écosse et Penryn en Cornouaille.



Le royal: le phare de Cordouan en France

Le phare de Cordouan qui se trouve à 7 kilomètres en mer est le plus ancien des phares français encore en activité et le plus ancien phare d’Europe (1611). Classé monument historique dès 1862, il a été construit sur un îlot rocheux. Joyau d’architecture conçu à la gloire des rois de France, le phare de Cordouan haut de 68m, guide les marins à l’embouchure de l’Estuaire depuis plus de 400 ans. Souvent surnommé "le Versailles de la mer" ou encore "le phare des rois", il est le seul phare français encore habité où quatre gardiens se relaient, deux par deux, pour assurer le fonctionnement, l’entretien, mais aussi la visite de l’édifice, à la fois ouvrage d’art utilitaire et monument historique.




25 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

À propos de moi

Passionné de voyage et de création, en quête d'aventure et de découverte, aimant capturer l'instant présent au travers de la photo, il n'en fallait pas plus pour réunir tout celà au travers de la création de ce site...

 

En savoir plus

 

Recevez notre newsletter

  • Facebook
  • Instagram
  • twitter
  • Pinterest

© 2021 - Jeveuxvoyager.com. Créé avec Wix.com