top of page
Image de Ishan @seefromthesky
Original on Transparent.png

Festival des azalées de Tokyo

Le sanctuaire Nezu-jinja de Tokyo au Japon s’éveille chaque année durant le mois d’avril et jusqu’à début mai. La raison de cette agitation soudaine et éphémère ? Le Tsutsuji Matsuri ou « festival des azalées » qui se déroule tous les ans avec un jardin disposant d'environ 3000 plantes d'azalée de plus de 100 espèces différentes donnant un décor magnifique.



Célébration du Printemps

Connu aussi sous le nom de Tsutsuji Matsuri, ce festival traditionnel célèbre l'arrivée du Printemps en exposant pour les visiteurs les plus belles couleurs de cette saison. L'origine du Jardin de l'Azalée Japonaise remonteraient à l'époque Edo.

Situé au cœur de Tokyo, cette promenade dans les allées de ce jardin à flanc de colline, pendant le Tsutsuji Matsuri, vous donnera l’opportunité de voir de plus près les subtiles nuances de couleurs des azalées, les variations dans la découpe des pétales ainsi que le soin accordé à l’entretien de ces milliers de plants. Elle vous offrira également un point de vue en hauteur pour découvrir le sanctuaire sous un autre angle et admirer les couleurs selon les mois de l'année..



En marge du festival de nombreuses animations sont organisées. Plutôt calme dans la matinée, avec la seule présence d’un marchand de fleurs et de plantes aux couleurs des azalées, le site du sanctuaire s’anime plus tard dans la journée et le weekend, avec de nombreux stands proposant toutes sortes de gourmandises à picorer et de breuvages à déguster.


Le sanctuaire Nezu-jinja

Si la pleine floraison des azalées offre un spectacle mémorable, le sanctuaire Nezu vaut véritablement la peine d’être visité tout au long de l’année. Datant des années 1700 et ayant échappé aux bombardements de la Seconde Guerre mondiale, il est l’un des plus anciens sanctuaires authentiques de Tokyo. Et pourtant l’un des moins pris d’assaut par les visiteurs de passage !



L’entrée principale du sanctuaire Nezu-jinja est marquée par un grand torii rouge, un des symboles des sanctuaires shintoïstes au Japon. Ses étangs accueillant carpes koi et tortues ne vous laisseront pas indifférent. Le sanctuaire de Nezu est un havre de paix où il fait bon flâner parmi les locaux, avec ou sans azalées.



Perchée au sommet d'une colline, une statue de Kannon, divinité bouddhiste incarnant la compassion, surplombe un « vase » garni d'une myriade d'azalées. Ce précieux jardin, qu'elle garde depuis son piédestal, appartient à un temple bouddhiste portant son nom, le Shiofune Kannon-ji, vieux de 1300ans.



Quelques informations pratiques

L’accès au sanctuaire est gratuit mais il faudra vous munir d’un ticket d’entrée à 200 yen (env. 1,50€) pour accéder au jardin et au Tsutsuji Matsuri. Et si les couleurs vives des azalées sont visibles depuis l’extérieur, le spectacle est tout de même bien plus impressionnant au cœur des milliers de plants. Petit conseil, rendez vous sur place dès l’ouverture, à 9h, si vous souhaitez profiter du jardin avant qu’il ne s’emplisse d’une horde de visiteurs.

Le sanctuaire de Nezu est accessible en quelques minutes de marche seulement depuis les stations de métro Nezu et Sendagi sur la ligne Chiyoda, ou depuis la station Todai-Mae sur la ligne Namboku.

Comments


bottom of page