top of page
Image de Ishan @seefromthesky
Original on Transparent.png

L'île d'Aogashima au Japon

Aogashima, petite île volcanique où ses habitants ont fait le choix d’habiter sur le cratère d’un volcan encore en activité. L’ambiance calme et mystérieuse de ce lieu incroyable vous séduira, et vous vous laisserez porter le long de ses sentiers de randonnée pour admirer ses nombreux points de vue.. Découverte.



Présentation

L’île volcanique japonaise d’Aoga ou Aogashima, de l’archipel Izu, se trouve à plus de 350 kilomètres au sud de Tokyo, dans la mer des Philippines. Encore peu de visiteurs s’y aventurent, et pourtant cette île-volcan qui surgit au milieu de l’océan est un véritable bijou naturel et sauvage. Avec ses falaises abruptes, qui cachent un second cratère et une végétation tropicale florissante, Aogashima représente la destination de rêve pour tous les amoureux de la nature et les explorateurs dans l’âme.

Pour s’y rendre, il faut d’abord atteindre l’île de Hachijojima en avion ou en bateau (11 heures de croisière), Aogashima ne sera accessible ensuite qu’en hélicoptère (20 minutes et un vol par jour) ou en bateau (possible 3 ou 4 jours par semaine, seulement par beau temps).

Aogashima, qui se traduit par « l’île bleue » en japonais, est ce qu’on appelle un stratovolcan qui s’est formé par l’accumulation de coulées de lave successives. La particularité de cette île est de se présenter sous la forme d’un cratère encore en activité, qui renferme lui même dans une caldeira un second cratère, nommé Maruyama ! Aogashima, dont la superficie ne dépasse pas les 6 km² et dont le point culminant s’élève à 430 mètres au dessus de la mer, abrite également le plus petit village du Japon, Aogashima-mura.



Aogashima se visite toute l’année, il n’y a donc pas de bons ou de mauvais moments pour s’y rendre. Le climat est humide, mais la température ne descend que rarement en dessous des 8°C (janvier-février) et grimpe au maximum à 28°C (juillet-août-septembre).

À noter : Les mois les plus pluvieux sont juin, septembre et octobre.


Le volcan au coeur de la vie de l'île

Il est fou d’imaginer que près de 200 personnes habitent actuellement sur cette île de la sous préfecture de Hachijo, au Japon. Autrement dit, sur un volcan encore actif, classé “C” par l’agence météorologique du Japon, et donc considéré comme dangereux. Et pour cause, la dernière éruption de celui-ci, en 1785, a tué la moitié des habitants de l’époque. Mais cinquante ans après ce drame, des Japonais ont décidé de s’y installer à nouveau. L’île Aogashima est néanmoins considérée comme le village le moins peuplé du Japon.



Le cratère se trouve au coeur d’Aogashima mais aussi du quotidien de ses habitants ! En effet, ces derniers, qui utilisent principalement les ressources naturelles de leur île isolée, se chauffent et cuisinent grâce à l’énergie géothermique du volcan. En plus d’explorer une île à la nature sauvage et luxuriante, vous aurez donc l’opportunité de découvrir un mode de vie insolite. L'autre ressource de l'île, qui utilise également cette énergie est le sel hingya, un sel de très haute qualité utilisé dans certaines cuisines japonaises. Celui-ci est produit dans une petite usine située en marge du cratère intérieur de l'île en utilisant de l'eau de mer kuroshio, riche en minéraux et en calcium, et en la faisant cristalliser lentement sur plusieurs semaines grâce aux vapeurs dégagées par le volcan.



A faire sur place

On peut donc y faire de la randonnée, y boire de l’alcool local, célèbre et rare, le shoshu (macération de patates douces), profiter du sauna chauffé par le volcan, faire cuire son repas dans des casiers d’eau naturellement chauffés par le volcan et juste…se laisser porter par l’île. Car, avec deux bars, une poste et une école, vous n’allez pas rencontrer beaucoup de touristes ni faire la fête jusqu’au bout de la nuit. Mais je ne pense pas que ce soit ce que les gens recherchent en allant là bas. On cherchera donc la confrontation avec la nature, le calme, le peu de chose à faire et l’isolement, tout en cotoyant les habitants, à la réputation très sympathiques.


372 vues0 commentaire

Comments


bottom of page