top of page
Image de Ishan @seefromthesky
Original on Transparent.png

Le Lac Barracuda aux Philippines

Situé au nord-ouest de l’île de Coron aux Philippines, le lac Barracuda est un lac volcanique d’eau douce connecté à l’eau salée de la mer. Il est un spot très inhabituel de plongée célèbre notamment pour sa thermocline. C’est une plongée à ne pas manquer en plus des épaves si vous passez quelques jours à Coron. Découverte.


© trip.com


Présentation

Pour atteindre le lac, vous devrez prendre le bateau à partir de l’île de Coron. Le lac Barracuda est situé dans un ancien cratère de volcan. Pour l'atteindre, il vous faudra grimper une trentaine de minutes environ. D'une profondeur d’environ 40 m , il est entouré de falaises karstiques verticales. Ce lac volcanique propose plusieurs particularités (paysage lunaire, thermocline, halocline, crevette nettoyeuse…) qui rendent cette plongée assez unique !



© trip.com


Il n’y a pas beaucoup de faune dans le lac mais la plongée est vraiment incroyable avec des formations rocheuses sous-marines inhabituelles et intrigantes à découvrir. C’est également un spot de snorkeling très populaire.

Le nom du lac est pas anodin. Il existe plusieurs légendes à propos de ce surnom, l'une d'elles dit qu'il viendrait d'un énorme barracuda qui vivait autrefois dans le lac.

Il y a également une longue grotte de 30 m de long près du fond du lac, qu’il est possible de pénétrer avec la formation et l’équipement adéquats. La grotte n’est pas assez large pour plus d’un plongeur à la fois. N’oubliez pas votre lampe et soyez prudent, il y a beaucoup de sédiment sur le fond !

L’entrée au spot sous-marin de Barracuda Lake coûte P75.


© mikedtravelph.com /vacationhive.com


Deux grandes spécificités

La première spécificité du lac est d’avoir une thermocline inversée.. On passe de 28°C à 38°C !! En fait les 5-6 premiers mètres vont être à la température normale (27-29C°). A partir de 5-6 m ça commence un peu à chauffer. Et vers 12-14 m, d’un coup on monte vers 34-36C° et plus on descend plus ça chauffe jusqu’à environ 38°C !



© sipalay.com

© boldtravel.com


Sa 2e spécificité est d’également avoir une halocline : c’est à dire en gros, la création d’un nuage gazeux lors de la rencontre de l’eau salée et de l’eau douce, que l'on retrouve par exemple aux Cenotes du Mexique.

Celle-ci se passe autour des 30 mètres. Un nuage marron-brun apparaît, on pense que c’est le fond du lac, mais non, c’est le nuage de halocline !

Pour les plus courageux, il faut descendre en dessous du nuage (vers 35-40 m) pour retrouver l’eau de mer et se retrouver comme en plongée de nuit !



170 vues0 commentaire

Comments


bottom of page