top of page
Image de Ishan @seefromthesky
Original on Transparent.png

Les étranges boules de glace de Hailuoto

Il n'y a pas que les aurores boréales comme phénomène étonnant en Finlande. Dernièrement, c'est une plage qui a remporté un vif succès sur les réseaux sociaux. En effet, des boules de glace ont recouvert une plage de l’île de Hailuoto.



Une étrange découverte

C'est sur l'île de Hailuoto, dans la région d'Ostrobotnie, au large de la ville de Oulu en Finlande que des promeneurs ont découvert un phénomène étrange et bizarre sur la plage Marjaniemi...


Le tableau avait quelque chose de surréaliste : des centaines de boules de glace allant de la taille d’un œuf de poule à celui d’un œuf d’autruche ou, pour certaines, d’un ballon de football se sont répandues en rangs serrés sur plus de 30 m sur la plage de Marjaniemi à Hailuoto. L’image a été saisie par Risto Matila, un habitant de l’île, photographe à ses heures. Elle a fait le tour du monde.



La formation de ces boules?

Après avoir admiré ce spectacle à travers les diverses publications des internautes, vous vous demandez peut-être comment ces "boules de glaces" sont-elles arrivées sur cette plage ?

Selon Jouni Vainio, glaciologue à l’Institut météorologique finlandais, ces dépôts glacés de forme ronde ou ovale peuvent théoriquement se former une ou plusieurs fois par année lorsque certaines conditions sont réunies :


- une température de l’air légèrement inférieure à 0 °C,

- une température de l’eau proche du point de congélation,

- une plage sablonneuse peu profonde et en pente douce

- et des vagues modérées qui ne forment pas des rouleaux.


« Il faut ensuite quelque chose qui fasse office de noyau », explique-t-il. Cela peut être un glaçon flottant, un morceau de bois ou même un petit galet. « Le noyau commence alors à accumuler la glace qui se trouve autour de lui et le mouvement de la houle le fait bouger en avant puis en arrière. La petite boule devient alors de plus en plus grosse et lisse et finit par être déposée sur la grève par les vagues ou lorsque la marée se retire. »



Comments


bottom of page