top of page
Image de Ishan @seefromthesky
Original on Transparent.png

Les Bisti Badlands

Situés dans le désert aride du nord-ouest du Nouveau-Mexique, les Bisti Badlands (auparavant appelés Bisti/De-Na-Zin Wilderness) abritent un vaste paysage contenant certaines des formations rocheuses les plus uniques de la planète, tels que nous pouvons en imaginer sur une planète inexplorée.



Présentation

La région sauvage de Bisti/De-Na-Zin couvre environ 96 kilomètres carrés de terres isolées situées au sud de Farmington, au Nouveau-Mexique. Cette région doit son nom (en langue navajo) aux drôles de formations rocheuses disséminées dans les alentours. Ce paysage désolé est parsemé de formes bizarres rappelant des champignons, composées de grès et de schiste colorés. Pendant des siècles, l’eau et l’humidité ont façonné d’immenses hoodoos (cheminées de fée en pierre) et de petits labyrinthes aux courbes étranges en érodant la couche tendre de cendre. En résultent ces curiosités naturelles coiffées de lourds chapeaux aux allures improbables, semblables pour certaines à des statues.



Explication de ces formations rocheuses

La zone qui comprend le désert de Bisti Badlands était autrefois un delta fluvial situé juste à l'ouest du rivage d'une ancienne mer, la voie maritime intérieure occidentale , qui couvrait une grande partie du Nouveau-Mexique il y a 70 millions d'années. Le mouvement de l'eau à travers et autour de l'ancienne rivière a accumulé des couches de sédiments. Les marécages et l'étang occasionnel bordant le ruisseau ont laissé de grandes accumulations de matière organique, sous la forme de ce qui est devenu des lits de lignite. De grosses éruptions volcaniques ont déposé une grande quantité de cendres et la rivière a déplacé les cendres de ses emplacements d'origine.

Au fur et à mesure que l'eau reculait, les animaux préhistoriques ont survécu sur le feuillage luxuriant qui poussait le long des nombreuses berges. Lorsque l'eau a disparu, elle a laissé une couche de 400 pieds (430 m) de grès mélangé, de mudstone , de schiste et de charbon qui n'a pas été perturbée pendant cinquante millions d'années. Des couches de grès se sont déposées au-dessus des cendres et des restes du delta.

Les anciens dépôts sédimentaires ont été soulevés avec le reste du plateau du Colorado, il y a environ 25 millions d'années. Il y a six mille ans, la dernière période glaciaire a reculé, et les eaux de la fonte des glaciers ont contribué à exposer les fossiles dont les fameux œufs alien ci-dessous et le bois pétrifié, et ont érodé la roche dans les hoodoos maintenant visibles.



La visite

On accède au parking du site en quittant l’US 371 et en empruntant une piste sur 5 km, où l’on peut passer la nuit. Un panneau avec une carte positionne les principales “bizarreries” à voir, pas facile de les retrouver sur le terrain sans un GPS. La zone est très grande et on peut facilement y passer une journée entière. Il est très facile de se repérer, le parc est divisé en deux parties séparées par un “flood washes” rivière éphémère qui coule lors de fortes précipitations. De plus, le relief est assez bas et on peut grimper sur une hauteur pour se repérer.



ความคิดเห็น


bottom of page