top of page
Image de Ishan @seefromthesky
Original on Transparent.png

Les colonnes de la Lena en Russie

Situé au centre de la République de Sakha, dans l’est de la Russie, le Parc naturel des colonnes de la Léna Inscrit en 2012 au patrimoine mondial de l'Humanité par l'Unesco, abrite des formations géographiques pour le moins originales. Des colonnes de pierre hautes de 100 mètres de hauteur (certaines atteignent 200 mètres !) longent le cours d’eau de la Léna. Découverte..



Une formation géologique particulière

Le Parc naturel des colonnes de la Léna s’étend sur près de 1 400 000 hectares sur la partie centrale et la rive droite du fleuve Léna. Le site est fréquemment analysé pour des études scientifiques, notamment pour comprendre l’évolution géologique et environnementale de notre planète pendant l’ère du Cambrien, mais aussi pour comprendre quand est apparu le phénomène d’érosion des roches sur un sol comme celui de la région.



Nous en venons donc à nos magnifiques colonnes de roches et leur formation très particulière. Situées entre terre et mer, elles ont été façonnées en partie grâce à l'incroyable amplitude thermique qui y règne, entre un hiver aux températures glaçantes, pouvant descendre jusqu'à -60°C, et des températures caniculaires en été, dépassant les 40°C ! Ce sont en effet les énormes amplitudes thermiques de près de 100 °C entre l'hiver et l'été qui ont contribué à créer ces colonnes, formées par un phénomène d'érosion. Sous l'action du gel et du dégel, l'eau qui pénètre à partir de la surface, creuse de profondes ravines qui ont peu à peu isolé les parties plus dures de la roche, formant ainsi ces étranges colonnes.



Les roches forment une ceinture longeant toutes le fleuve de la Léna et elles sont isolées les unes des autres par des ravines profondes. L’architecture impressionnante du lieu est exceptionnelle et les procédés naturels qui ont agi depuis des millions d’années sur les colonnes font du panorama un lieu unique au monde.



Un site préhistorique important

De nombreux squelettes, fossiles végétaux et animaux ont été retrouvés dans ce lieu datant de l’époque cambrienne, il y a 500 millions d'années, et permettent d’analyser l’évolution biologique du lieu, mais aussi de l’ensemble de la région à cette période de la Terre : formation de la flore terrestre, apparition de petits animaux à coquilles… Cet endroit fascinant gorgé d’histoire terrestre et tout simplement magnifique est l’un des joyaux de la taïga russe.




172 vues0 commentaire

Comments


bottom of page