top of page
Image de Ishan @seefromthesky
Original on Transparent.png

Les montagnes de sel en Iran

Toutes ces incroyables formations de sel peuvent être vues dans les régions du sud, du sud-ouest et du centre de l’Iran. Les meilleurs exemples se trouvent dans les montagnes de Zagros qui sont parallèles à la côte iranienne sur le golfe Persique. Cela donne des paysages spectaculaires.



Présentation

Il faut savoir que nulle part ailleurs dans le monde, un tel cumul de dômes de sel (diapirs en géologie) ne peut être vu. En Iran, la partie sud de la chaîne de montagnes Zagros en totalise 130 qui continuent de monter grâce aux jeux de failles toujours actives.



Les montagnes Zagros se sont formées lorsque la plaque arabe est entrée en collision avec la plaque eurasienne, laissant de nombreuses crêtes et failles pour la formation de diapirs de sel. Outre les dômes de sel, il y a des grottes de sel, y compris la plus longue grotte de sel du monde qui fait plus de 6,4 km dans la montagne Namakdan.



Mais aussi des glaciers de sel dont un d’environ 14 km de diamètre, des vallées de sel, des gouffres karstiques et des sources salées. Autant dire que ce pays ne manque pas de sel!!



Le site n’est pas encore un site du patrimoine mondial, mais il pourrait bientôt le devenir.

En effet, les dômes de sel de l’Iran pourraient être menacés par l’exploration pétrolière future, car les roches imperméables trouvées dans les dômes de sel emprisonnent fréquemment du pétrole sous d’autres couches de roches.

Les dômes de sel dans d’autres régions, comme aux États-Unis, au Mexique, en mer du Nord, en Allemagne et en Roumanie, sont déjà une source importante de pétrole et sont exploités depuis de nombreuses années maintenant.


Formation de ces montagnes de sel

Il y a des millions d’années, le golfe Persique avait une masse d’eau beaucoup plus grande qu’aujourd’hui, inondant de grandes parties de la péninsule arabique au sud et de l’Iran à l’ouest. L’histoire a commencé avec un bassin marin qui va se retrouver isolé du reste de la mer ou de l’océan sous l’effet de mouvement tectoniques et l’eau va commencer à s’évaporer. Au fur et à mesure que l’eau s’est évaporée et que les rives de la mer se sont retirées, elle a laissé de grandes quantités de sel. La couche de sel s’est recouverte de sédiments emportés des montagnes avec l’eau de pluie, et avec le temps, la couche de sédiments s’est épaissie, est devenue compacte et a pesé lourdement sur la couche de sel en dessous.



Dans de telles circonstances, le sel commence à se comporter comme un fluide conduisant à un comportement intéressant connu sous le nom de tectonique du sel. Le poids de milliers de mètres de sédiments et de roches poussant vers le bas sur la couche de sel fait monter le sel à travers les roches sus-jacentes. Lorsqu’un point faible se trouve dans la couche de sédiments sus-jacente, le sel le traverse et forme des dômes appelés diapir. Parfois, un diapir brisera la surface et se répandra horizontalement pour devenir un glacier de sel.

En prime, la présence d’autres minéraux peuvent les colorer. Ainsi, le potassium donne du rose orangé et du rouge.



Bình luận


bottom of page