top of page
Image de Ishan @seefromthesky
Original on Transparent.png

Nouvelle éruption en Islande


Elle était redoutée depuis près de deux mois. Une éruption volcanique a débuté ce lundi dans la soirée en Islande, au sud de Reykjavik, dans le secteur où l'activité sismique avait été des plus intenses début novembre.



© Reuters


Un mur de feu long de quatre kilomètres

"Une éruption effusive a commencé à quelques kilomètres au nord-est de Grindavík", a annoncé l'institut météorologique islandais (IMO) dans un communiqué. Elle se situe à quelques kilomètres de Grindavik, une localité d'environ 4 000 habitants déjà évacuée le 11 novembre dernier après une forte activité sismique.

L'éruption volcanique qui a débuté lundi soir se poursuit mardi 19 décembre en Islande, dans un secteur situé au sud de la capitale Reykjavik.

La puissance de l'éruption "est en train de diminuer", relevait l'IMO sur son site internet mardi matin. "Le fait que l'activité diminue déjà n'est pas une indication de la durée de l'éruption, mais montre plutôt que l'éruption se stabilise", précisait toutefois l'institut.


"Aucun pays n'est mieux préparé aux catastrophes naturelles que l'Islande", avait affirmé la Première ministre, Katrin Jakobsdottir, le 18 novembre lors d'une conférence de presse. La fissure avait dans un premier temps été estimée à près de 2,8 km par l'IMO, une mesure déjà trois fois plus importante que celle recensée lors de la précédente éruption, l'été dernier. D'après l'institut, le code couleur de l'aviation est passé au rouge, avant de rapidement repasser à l'orange, en l'absence de nuage de cendres.



Il ne s'agit pas d'une "éruption touristique"

Toutes les routes autour de Grindavik sont fermées, et doivent rester au cours des prochains jours, a annoncé la police sur Facebook. Selon les autorités, dans la situation actuelle, la population ne court aucun danger. Le survol de la zone permet de voir de près la fissure qui s'est formée et la lave qui en jaillit.


Plusieurs dizaines d'années d'activité en vue ?

Pays de feu et de glace, l'Islande compte 32 systèmes volcaniques considérés comme actifs, plus que partout ailleurs en Europe. Jusqu'en mars 2021, la péninsule de Reykjanes, au sud de la capitale, Reykjavik, avait été épargnée par les éruptions pendant huit siècles. Depuis, deux autres (en août 2022 et juillet 2023) ont eu lieu, signe, pour les volcanologues, d'une reprise de l'activité volcanique dans la région. D'après eux, ce nouveau cycle pourrait durer plusieurs dizaines d'années.



Petit live en cours durant l'éruption:









1 Comment


justcoconut
justcoconut
Dec 19, 2023

Les images sont impressionnantes ! En tout cas merci du partage je ne savais pas que le volcan était toujours en activité

Like
bottom of page