top of page
Image de Ishan @seefromthesky
Original on Transparent.png

Parc national des Lençóis Maranhenses

Un phénomène géologique unique, un paradis irréel, un paysage lunaire émouvant, l’un des joyaux d’Amérique Latine. Bienvenue dans les Lençóis Maranhenses au Brésil qui ravira petits et grands avec ses milliers de lagunes d’eau douce propices à la baignade, partons à la découverte de ce joyau naturel!



Présentation

Le Parc National des Lençóis est situé dans l’état du Maranhão au Brésil. Il couvre une large bande d’environ 25 km qui borde sur près de 70 kilomètres la côte du Nordeste.


Créé en 1981 pour protéger ce magnifique paysage de dunes, de lagunes et d’oasis, le terme « lençóis » signifie « draps » en portugais et il est vrai que, vue du ciel, l’immensité de ce désert blanc ressemble à un drap négligemment jeté sur le paysage par ailleurs verdoyant du Maranhão. Le terme « Lençóis » pourrait aussi venir de l’autre signification : « nappes » au sens de nappe phréatique.


Ce merveilleux désert de sable blanc s’étend sur près de 155000 hectares, un paysage infini et changeant de dunes immaculées dont la particularité est d’offrir une multitude de lagunes d’eau douce plus de la moitié de l’année.

Avec une température moyenne proche des 30°C sur l’année, ce paysage lunaire suggère un environnement aride, soumis à un climat désertique. En effet, l’amplitude thermique ne dépasse que rarement les 10°, autant dire qu’il y fait chaud tout le temps. Mais rassurez-vous, la géographie des lieux et la proximité de l’océan favorisent la persistance d’un courant d’air bénéfique permettant à tous de découvrir ces paysage insolite.



Explications de cette création de Dame Nature

Peut-on appeler désert une région autant infiltrée par l’eau ? Avec tout ce sable, on pourrait penser que cet endroit est un désert mais il n'en est rien car en fait la pluviométrie est importante, proche de celle de la forêt amazonienne, entre 1400 mm et 1700 mm de précipitation par an et la saison des pluies s’étend principalement de décembre à avril. Durant cette période l’eau s’accumule au creux des dunes et crée une multitude de lagunes miraculeuses. L’eau de pluie recueillie entre les dunes de sable ne s’infiltre pas car il y a une couche d’argile très peu perméable qui se trouve sous le sable.



Résultat de millénaires de travail, avec tout d'abord un profond courant qui s'est chargé de déposer les sédiments, puis sous l'influence du vent, des changements climatiques et des variations du niveau de la mer, d'importantes quantités de sable se sont déposées progressivement dans cette région. Les Lençóis Maranhenses sont nés et renaissent perpétuellement ainsi !


La visite

Le parc est interdit aux véhicules touristiques, ce qui a contribué à en faire une des plus belles destinations de trek d’Amérique du sud. Une journée d’approche est nécessaire avant d’envisager de le découvrir lors d’excursions ou bien par de véritables incursions donnant lieu à des treks de quelques jours et des nuits chez les habitants des deux oasis. Les portes d’entrées principales sont au nombre de 3 : Barreirinhas, le village côtier d’Atins, ou bien Santo Amaro.

Le parc tout au nord, est longé par une plage donnant sur l'océan Atlantique, la Foz de Rio Negro. Au sud par de belles végétations, de magnifiques rivières et plusieurs villages paisibles. Parmi elles, la localité d'Atins, la Lagoa Azul, la Lagoa Bonita, la Lagoa da Esperança et la Lagoa da Betânia.



En plein cœur du parc, on découvre deux grandes oasis où différentes variétés de plantes et d'animaux ont choisies d'élire domicile, la Queimada dos Britos et la Baixa Grande.



La région bénéficie d'un climat sec semi-humide avec une température moyenne de 26°C. Il n'existe que deux saisons à Maranhão. Celle des pluies débute en février pour se terminer en mai. Et la saison sèche, elle, s'étend de juin à janvier. Juste après la période de pluie le parc national des Lençóis Maranhenses présente de merveilleux paysages avec les lagunes fraîchement formées. Les vents peuvent alors atteindre les 70 km/h. C'est le moment idéal pour faire du kitesurfing, de la planche à voile ou du paddle.

Au fur et à mesure que la saison sèche avance, les lagunes se vident peu à peu pour descendre à leur plus bas niveau vers le mois de novembre. La meilleure période pour visiter le parc national des Lençóis Maranhenses est donc entre le mois de mai et le mois de septembre.



Tout cela fait des Lençóis Maranhenses l’un des plus exaltant chefs d’œuvres de la nature où il est possible de maintenir l’équilibre entre le corps et l’esprit, la paix et la joie de vivre. Une richesse scénique qui donne le ressenti d’être dans un décor d’un film… Il ne tient qu’à vous d’en être l’acteur !

1 033 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page