top of page
Image de Ishan @seefromthesky
Original on Transparent.png

Rovaniemi : un voyage au pays du père Noël

Dernière mise à jour : 19 janv.

Le Village du Père Noël est situé à Rovaniemi en Laponie, zone du Nord de la Finlande, qui est donc la ville officielle du Père Noël. Il y a élu domicile tout près du cercle polaire arctique, et de nombreux secrets de Noël sont ancrés dans ce lieu magique. Le Village du Père Noël est une destination familiale qui offre de nombreuses activités pour tous les âges. Voici un petit article pour réaliser le meilleur des voyages en Laponie.



 © shutterstock


Présentation

À Rovaniemi, le cercle polaire arctique passe par le Village du Père Noël, situé à huit kilomètres au nord du centre-ville. La ligne du cercle polaire est clairement indiquée au Village. Beaucoup considèrent le cercle polaire arctique comme la frontière du bonheur et des moments d'insouciance. C'est ici qu'il y a de l'espace pour respirer facilement l'air le plus pur au monde et vous détendre complètement.

Le Village du Père Noël en Laponie est un endroit très populaire pour franchir ce cercle polaire arctique : ici, la ligne est marquée, et vous pouvez même obtenir un certificat confirmant l’exploit.


 © Tommi Lappalainen


Le cercle polaire est la ligne imaginaire de latitude 66° 32’ 35’’. Au-dessus du cercle polaire, le soleil ne se couche jamais pendant les nuits d’été. Les mois d’hiver, le soleil ne se lève pas. Le ciel d’hiver diffuse le « kaamos », une lumière bleu foncé très spéciale qui se reflète sur la neige, toile de fond des aurores boréales qui dansent dans le ciel. L’hiver est long et l’obscurité est très présente.


 © finlandnaturally.com


À partir de février, les jours rallongent et à la mi-mars, ils sont déjà plus longs que dans le sud de l’Europe.

À Rovaniemi, les températures fluctuent, en moyenne, de -7 degrés à +20 degrés. Alors si vous planifiez un voyage pour profiter des attractions qu'offre la célèbre ville du Père Noël, et que vous désirez visiter le coin par des températures agréables, il est préférable de vous y rendre dès la fin du printemps, ou durant la période estivale. Mais si vous souhaitez vous imprégner de la magie de Noël, et qui sait, peut-être rencontrer le Père du Noël et ses lutins, c'est bien sûr en fin d'année qu'il vous est conseillé de planifier votre voyage. À condition, toutefois, de prévoir de quoi bien vous couvrir !

Village du père noël, safaris en motoneige, visite pédagogique de fermes de rennes mais aussi des balades avec des rennes ou des huskies et la chasse aux aurores boréales. Tout ça dans le magnifique paysage hivernal de la Laponie. Il y a de quoi faire de beaux rêves..


Le village du Père Noël

Rovaniemi est la ville officielle du Père Noël. Il tient ses bureaux dans le Village du Père Noël, à 8,6 km du centre-ville de Rovaniemi. Il y accueille les visiteurs du monde entier tous les jours de l’année.


 © generationvoyage.fr


Vous pouvez rencontrer le Père Noël tous les jours de l’année au Village du Père Noël. La rencontre avec le Père Noël est une expérience unique, quelle que soit la période de l’année où vous nous rendez visite. La hotte du Père Noël est toujours remplie de bonne humeur, de chaleur et d’amitié. Il nous rappelle un monde de contes de fées et d’histoires féériques.



Biensûr tout ceci à un coût et le budget est à prévoir à l'avance car comme tout lieu hautement touristique rien n'est gratuit ou presque. Mais ça on y reviendra plus bas sur la partie conseils et astuces.

Chaque année, le Santa Claus Village attire en moyenne 600 000 visiteurs. Sur place, les boutiques de souvenirs et restaurants ne manquent pas. Au centre du village, la limite du cercle polaire arctique est matérialisée par une guirlande lumineuse.


La "chasse" aux aurores boréales

Selon une vieille légende finlandaise, les aurores boréales apparaissent lorsque la queue d’un renard courant dans les collines laponnes projette des étincelles dans le ciel nordique, provoquant ainsi ces traînées de lumière qui traversent le ciel.

L’apparition des aurores boréales aux latitudes du cercle polaire arctique nécessite un ciel clair, des conditions météorologiques spatiale favorables et, bien sûr, un peu de chance. La saison des aurores boréales sur le cercle polaire arctique commence à la fin du mois d’août et se poursuit jusqu’au début du mois d’avril. La meilleure période pour observer les aurores boréales est l’automne (septembre et début octobre) et le milieu du printemps (principalement le mois de mars). Naturellement, les aurores boréales apparaissent régulièrement dans le ciel tout au long de l’hiver.





Avec l’aide de guides compétents, vous pouvez chasser les aurores boréales dans les meilleures conditions possibles. Ils vous emmèneront dans des endroits où il y a peu de lumière artificielle et où les vues sur le nord sont pittoresques. Les guides vous raconteront des histoires sur les aurores boréales et vous aideront à les photographier.


Conseils importants et astuces

  • Faut-il passer par un guide pour visiter le village du Père Noël?”

Beaucoup d’agences proposent une excursion guidée au village du Père Noël. Sur le papier glacé de la brochure, l’offre est alléchante : transport depuis votre hôtel jusqu’au village, passage du Cercle Polaire Arctique (vous recevrez même un certificat en souvenir), un safari avec les rennes du Père Noël, un délicieux repas au restaurant et, bien sûr, la rencontre tant attendue avec le père Noël. Le tout pour une durée d’environ 3 heures et un prix variant entre 80 et 130 euros par personne (Gloups!). C’est cher certes, mais on se dit que la magie de Noël n’a pas de prix. Et à ce tarif là, c’est que ça vaut forcément le coup, non? Eh bien non justement…



L’entrée au village du Père Noël est gratuite; Le village est desservi très régulièrement par les bus de ville (bus n°8 notamment, 3€50 le trajet); Rencontrer le Père Noël est gratuit (la photo sera payante mais vous n’êtes pas obligés de la prendre);

Traverser le Cercle Polaire est gratuit (et si vous voulez vraiment frimer au bureau, le certificat coûte 5 euros). Quant à Rudolf et ses copains (les fameux “rennes du Père Noël”), ils font peine à voir tant ils passent leurs journées entières à tirer des touristes sur une piste de 400 mètres (le fameux “safari”). Bref, rien à voir avec la visite d’une authentique ferme de rennes que vous aurez la possibilité de visiter sur Rovaniemi. Pas besoin de faire la démonstration qu'un guide à ce tarif là est inutile.

  • Option aurore boréale?

Attention à toutes les excursions dont le titre met l’accent sur la nourriture, comme pour vous préparez déjà à la déception de ne pas voir les aurores boréales sauf si vous êtes vraiment chanceux…

Ces excursions sont souvent bien moins chères que les vraies chasses aux aurores avec guide spécialisé et photographie (env. 65€ contre environ 120€). Et pour cause : elles n’ont rien à voir avec une vraie chasse aux aurores boréales. On vous emmènera dans des autocars bondés sur un terrain que possède l’agence, à 15-20 kilomètres du centre de Rovaniemi. On vous servira une saucisse autour du feu ou une soupe de saumon du supermarché (le fameux “pique-nique”), et vous resterez plantés là pendant deux heures en attendant que quelque chose se produise avant de retourner à Rovaniemi par le même autocar bondé.

Cependant, ces “pique-niques” et “barbecues lapons” n’offrent aucun service qui pourrait optimiser vos chances d’observer des aurores boréales : pas d’analyse de la météo, pas de vérification des conditions spatiales, pas de chasse pendant des heures dans les directions les plus prometteuses, peu d’explications, pas de photographie, et des groupes énormes (qui augmentent d’autant la pollution lumineuse émise par les téléphones portables, les lampes frontales, etc.). Bref, fuyez!

  • Option motoneige?

C’est une des excursions les plus prisées de Laponie. Au programme: enfourchez votre motoneige et partez explorez l’immensité de la Laponie avec votre guide! L’excursion vaut vraiment le coup et vous pourrez découvrir un peu plus de paysages enneigés!

Mais attention à bien choisir l’agence avec laquelle vous partez! Les grosses agences (encore elles!) n’hésitent pas à rassembler des grands groupes de 10, 20, 30… personnes sur une même excursion. Vous risquez alors de vous retrouver à avancer à 20km/h derrière une queue interminable de motoneiges (probablement les seuls embouteillages de Laponie) sur des pistes sur-utilisées (et donc pas agréables du tout!)…

  • Le respect des animaux pour vos safaris

Les safaris en chiens de traîneaux ou en rennes sont très prisés à Rovaniemi, et vous trouverez pléthore d’offres en tout genre. Attention cependant à bien vous renseigner avant de réserver votre excursion car certains safaris n’ont rien de vraiment authentique ni d’éthique…


 © Librevoyageur.com


Pour satisfaire des groupes touristiques toujours plus gros, certaines agences ont mis en place des safaris aux cadences infernales pour les animaux et pour les touristes eux-mêmes, avec des départ en continu et chronométrés (les rennes au village du Père Noël en est malheureusement un bon exemple). Si le décor en trompe-l’oeil fonctionne souvent, l’expérience n’a néanmoins pas grand chose d’authentique au final.



Pour choisir le meilleur safari respectueux des animaux, assurez-vous que la ferme ou le chenil où vous allez est d’une taille raisonnable, dispose d’une longue histoire familiale et respectent le bien-être de ses animaux en adaptant les safaris. Il existe non loin de Rovaniemi des chenils éthiques et familiaux qui offrent des services de grande qualité : vous pourrez souvent prendre votre temps et profiter longuement avec les chiens qui seront tout aussi heureux que vous de faire connaissance.

De même, des fermes de rennes traditionnelles sont établies depuis des générations dans la région de Rovaniemi ; les éleveurs seront ravis de partager leur métier, leur mode de vie et leur passion en répondant à vos questions.


Un peu d'histoire sur ce lieu féérique

Avant d'acquérir sa renommée internationale, cette ville de 60 000 habitants, située au nord de la Finlande, a été le théâtre de tristes événements. L’histoire commence au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Rovaniemi a beaucoup souffert pendant la guerre. En octobre 1944, la population civile de Rovaniemi a été évacuée, mais la ville a été presque entièrement brûlée par l’armée allemande en retraite. Plus de 90 % des bâtiments ont été détruits, et la ville et ses environs ont été jonchés de mines terrestres lors de la fuite des Allemands.

La reconstruction de Rovaniemi après la guerre a été une tâche très lente et difficile, car le nord de la Finlande manquait à la fois de matériaux de construction et d’une alimentation adéquate pour sa population pendant la dernière moitié des années 1940. C’est pourquoi Rovaniemi et la Laponie ont été parmi les premiers bénéficiaires de l’aide fournie par l’Administration des Nations Unies pour le secours et la reconstruction (UNRRA), le prédécesseur de l’actuel UNICEF.

La première dame Eleanor Roosevelt, veuve de Franklin D. Roosevelt, président des États-Unis de 1933 à 1945, était largement connue comme l’âme de l’UNRRA. Mme Roosevelt, militante de renommée mondiale et célèbre pour son humanisme, a décidé de se rendre à Rovaniemi au cours de l’été 1950, afin de pouvoir suivre de près les progrès de la reconstruction d’après-guerre. La Première Dame a également exprimé le souhait de franchir le cercle polaire lors de sa visite dans la capitale de la Laponie finlandaise.



Uuno Hannula, le gouverneur de Laponie de l'époque, a relevé le défi de réaliser le souhait de Roosevelt, qui n’était pas mince, puisqu’il n’existait rien d’autre que de la nature sauvage à l’endroit où la route nationale traversait la ligne géophysique du cercle polaire arctique. À quelques semaines de la visite de Roosevelt, les dirigeants de Rovaniemi se sont réunis et ont décidé de construire une cabane au cercle polaire en moins de 2 semaines pour la cérémonie d’accueil de Mme Roosevelt. Le terrain pour la cabane était en fait situé à un peu plus de 100 mètres au sud de l’emplacement géophysique exact du cercle polaire arctique, car l’emplacement exact de la ligne en 1950 était un marais et ne se prêtait pas à une quelconque construction.

En plus d’apporter l’espoir d’un avenir meilleur aux habitants de la Laponie vivant dans la pénurie de l’après-guerre, la visite de Mme Roosevelt était également d’une importance capitale pour le tourisme local.  La cabane de Roosevelt a marqué le premier effort pour attirer des visiteurs à s’arrêter au cercle polaire, à profiter d’une tasse de café, à acheter des souvenirs et à envoyer chez eux une carte postale portant le cachet spécial du cercle polaire.



Aujourd’hui, cette cabane unique symbolise non seulement la coopération entre l’Amérique et la Finlande, mais aussi l’idée que lorsque des nations différentes se soutiennent mutuellement dans des moments difficiles, quelque chose de beau et d’historique comme le Village du Père Noël peut voir le jour, rassemblant chaque année des millions de touristes et de médias du monde entier grâce à son esprit de conte de Noël.


Vous pouvez retrouver la Live cam du village du père Noel en live 24h/24 sur la section "live cam" du site:



34 vues1 commentaire
bottom of page