top of page
Image de Ishan @seefromthesky
Original on Transparent.png

Un petit paradis : L’îlot Vila Franca

Imaginez ceci: un cratère volcanique parfaitement rond émergeant en partie de l’océan Atlantique, rempli d’eau cristalline et de poissons colorés. Un paradis pour les oiseaux qui y nichent et y vivent pendant des mois, et un paradis égal pour les voyageurs pour nager et bronzer le reste de l’année. Il s’agit de l’ilhéu de Vila Franca (îlot de Vila Franca), sur l’île de São Miguel dans l'archipel des Açores.



Présentation

Ilhéu de Vila Franca n’est pas seulement une plage des Açores, ni seulement une réserve naturelle. C’est beaucoup plus que cela un véritable petit paradis. L’îlot romantique est également connu sous le nom de Princess Ring (L’anneau de princesse ) en raison de sa forme parfaitement ronde qui rappelle un anneau.

La superficie totale de l’îlot est d’environ 87 ha, pour une surface terrestre de 6,2 ha (62 000 m2). Il semble être divisé en deux parties: grands et petits îlots, mais le point culminant est à 64 mètres au-dessus du niveau de la mer.

Lorsque la marée est basse, une petite plage à l’intérieur de la piscine naturelle apparaît soudainement pendant quelques heures. Cette plage de sable circulaire dans le cratère est également un bon endroit pour s’asseoir avec vos pieds dans une eau cristalline. La profondeur maximale lorsque la marée est haute serait d’environ 20 mètres. Le lagon en lui-même a un diamètre d’environ 150 mètres. Un paradis pour le snorkeling.

Vous l'aurez compris en voyant sa forme, cet îlot est né d'un volcan. Un volcan de type surtseyan, ce qui signifie que l’éruption s’est produite dans l’eau. Des études montrent que des éruptions basaltiques s’y sont produites, qui sont phréatiques (ce qui signifie que l’éruption était explosive en raison du contact entre le magma et l’eau). Après l’éruption, le matériau volcanique a été compacté et des structures stratifiées se sont formées. Mais nous en reparlerons plus tard dans l'article.



Depuis 1983, l’îlot est classé réserve naturelle. Il est strictement interdit de pêcher, d’enlever des plantes ou d’introduire des espèces envahissantes dans cet habitat protégé. De plus, depuis 2005, les bateaux ne sont plus autorisés à entrer dans le lagon. Un petit port à l’extérieur permet de préserver l’eau à l’intérieur.

En 2008, l’îlot a été reclassé en tant qu’aire protégée pour la gestion des habitats ou des espèces » afin de permettre aux gens d’utiliser l’îlot. Et de l’année suivante, jusqu’en 2012, le projet environnemental LIFE et Safe Islands for Seabirds est sorti pour aider à préserver Ilhéu de Vila Franca. Que ce soit sur terre, sous l’eau ou dans l’air autour, l’îlot est si riche en faune et en flore. Ilhéu de vila Franca abrite une grande variété d’animaux et de plantes, il est crucial de le préserver aussi longtemps que possible.



Les animaux sont les seuls résidents de l’îlot. Parmi la faune vivant dans l’îlot, nous avons 29 espèces différentes d’oiseaux enregistrées, y compris nos chers puffins de Cory qui y nichent, mais aussi des sternes pierregarins, le goéland à pattes jaunes et le pigeon de roche. Volant également, il existe 18 espèces identifiées de lépidoptères (papillons et papillons de nuit).

Dans l’eau, 24 espèces de poissons côtiers ont déjà été enregistrées, comme le poisson-perroquet, le mérou, le poisson-rêve et le poisson-globe. En dehors de l’îlot, il est fréquent d’apercevoir des dauphins, et parfois même des baleines ! Les animaux sont les seuls résidents de l’îlot. Parmi la faune vivant dans l’îlot, 29 espèces différentes d’oiseaux ont été enregistrées. Volant également, il existe 18 espèces identifiées de lépidoptères (papillons et papillons de nuit).


Formation et histoire de ce petit volcan

L’îlot de Vila Franca est le résultat d’un ancien volcan sous-marin. En effet, il s’agit en fait d’un cône volcanique éteint qui fait partie du complexe volcanique Fogo. Il s’est formé à l’intérieur de l’océan par une éruption secondaire commune peu profonde il y a environ 4000 à 5000 ans. Comme expliqué dans la présentation du lieu, il est né de l'éruption d'un volcan de type surtseyan, ce qui signifie que l’éruption s’est produite dans l’eau.

Sur l’îlot, il est encore possible de voir les zones où les cendres volcaniques et les pierres ponces ont atterri. Le sol rocheux est principalement constitué de tufs – cendres volcaniques consolidées – de palagonite (roche fragile, pâle de faible densité et riche en fer). Le fond du cratère est principalement fait de dalles de lave, et vous pouvez trouver aussi bien des cailloux et du sable.



Ilhéu de Vila Franca a une longue histoire. Il a été officiellement enregistré pour la première fois en 1537, au moment où les colons de São Miguel ont commencé à se déplacer vers l’ouest de Povoação. Mais avant cela, en 1522, la capitale de l’archipel à cette époque, Vila Franca do Campo a été complètement détruite par un tremblement de terre, et l’îlot a joué un rôle important! Il a servi de port d’abri pour les navires et les habitants. En 1563, une autre crise sismique frappe Vila Franca et l’îlot est à nouveau utilisé comme abri.

Plusieurs personnes ont acquis la propriété de l'île au cours du temps. C’était en effet un espace privé et non un public. En 1846, le propriétaire de l’époque, Simplicio Gago da Câmara, a par exemple utilisé l’îlot pour sa production de vignes.

En outre, les baleiniers ont construit une cabane de guet sur le point culminant pour aider à chasser les cachalots. En plus de cela, l’îlot était un endroit pour traiter les baleines mortes.

En 1933, un nouveau propriétaire a construit deux petits bâtiments comme maisons de vacances pour sa famille et Ilhéu de Vila Franca est devenu une destination de vacances d’été de plus en plus populaire au cours du 20ème siècle.

Le gouvernement régional n’a acquis l’îlot qu’en 1989. Et c’est aujourd’hui une zone touristique très populaire en été, de juin à octobre et une réserve naturelle strictement fermée le reste de l’année.


💡Le saviez-vous ?


Le 26 juillet 1582, l’îlot était au milieu d’une bataille navale entre les forces espagnoles et Français. Il servait de prison et de lieu d’exécution pour les prisonniers français.


Que faire sur ce petit îlot?

Tout d'abord, information importante: la haute saison est en fait la seule période où l’îlot est ouvert aux visiteurs. C’est généralement du 15 juin au 15 octobre. Pour le reste de l’année, la réserve naturelle d’Ilhéu de Vila Franca est fermée pour que les oiseaux puissent nicher en toute tranquillité. Personne n’est autorisé à entrer dans l’îlot en dehors de la saison d’ouverture, sauf pour les scientifiques. De plus, la visite de l'île est limitée à 400 personnes par jours dont 200 maximum au même moment sur l'île pour limiter l'impact du tourisme sur ce lieu protégé.

Le premier bateau quitte généralement le port de Vila Franca à 10 heures, et il est nécessaire d’acheter le billet au préalable au port ou en ligne. Assurez-vous donc d’être là avant l’heure de départ, car il peut également y avoir une file d’attente pour entrer dans le bateau, et pas un siège pour tout le monde parfois.

Notez également que vous avez besoin de temps pour profiter de l’îlot. 1 heure ne suffit pas pour apprécier pleinement le paysage et nager dans le lagon. Il est recommandé de rester au moins 2 heures, mais certaines personnes aiment passer plus de temps dans ce lieu hors du commun. Posez votre serviette sur le sol rocheux, autour du lagon pour vous détendre au son de l’océan. Vous pouvez apporter un livre et profiter de ce paysage très spécial pour recharger vos batteries.


© ontravelazores.com


© Lifeintheair.fr



Les eaux peu profondes de l’Ilhéu de Vila Franca sont un paradis pour partir à l’aventure de la plongée en apnée. C’est très sûr car un sauveteur est toujours là, et il y a peu de vagues à l’intérieur du lagon. Vous pouvez également voir des mollusques tels que des pieuvres. Si vous avez un masque et un tuba, vous pouvez également essayer de trouver des étoiles de mer, des oursins et des concombres de mer colorés. Avec les 7 tunnels que vous pouvez voir autour de l’îlot, la faune marine est incroyablement colorée dans le lagon. Entre les poissons-perroquets, les poissons de rêve, les labres et les demoiselles canariennes, vos yeux seront remplis de couleurs arc-en-ciel.




© JP Photography


Et n’oubliez pas de monter au point de vue pour avoir une vue panoramique sur l’îlot, avec la ville de Vila Franca do Campo en arrière-plan. En outre, la tour rocheuse à côté de l’îlot appelée Farilhão monte à 32 mètres au-dessus du niveau de la mer. Encore un cadeau photogénique pour cet endroit de rêve.



1 Kommentar


justcoconut
justcoconut
01. Dez. 2023

C'est magnifique !

Gefällt mir
bottom of page