top of page
Image de Ishan @seefromthesky
Original on Transparent.png

Une forêt sur un toit!

Bienvenue dans le centre de la Norvège dans la ville d'Hemsedal, ville réputée entre autre pour son domaine skiable et aussi pour ses cascades. Mais l'objet de notre article est tout autre. Comme vous l'aurez remarqué en vous connectant sur cet article, la photo de présentation a de quoi surprendre et on s'y reprend presqu'à deux fois pour vérifier ce que l'on voit. Ce toit de verdure n'est vraiment pas tout à fait comme les autres.. Découverte..



La maison abandonnée d'Hemsedal

Rendez-vous donc dans le village d'Hemsedal.. Pas vraiment indiqué, trouver ce cottage se mérite en faisant quelques recherches aux alentours du village. Et quel spectacle une fois révélée.. La maison abandonnée qui aurait certes besoin de quelques réparations est grandiose par les arbres qui se trouvent sur son toit.. De véritables sapins se sont développées sur sa toiture qui est plutôt solide quand on imagine le poids que cela doit représenter pour elle..



Un concept préhistorique

Les toits en Scandinavie ont probablement été couverts avec de l'écorce de bouleau et du gazon depuis la préhistoire. Pendant la période des Vikings et le Moyen Âge, la plupart des maisons possédées des toits en gazon. Les églises et d'autres bâtiments avec des toits très pentus étaient eux couverts de planches, bardeaux de bois ou de plomb.



Dans les zones rurales, les toits en gazon étaient presque universels jusqu'au début du 18e siècle. Les toits en tuiles, apparus beaucoup plus tôt dans les villes et les manoirs ruraux, ont progressivement remplacé les toits en gazon, sauf dans les parties isolées de l'intérieur des terres au cours du 19e siècle. Les tôles ondulées en fer et d'autres matériaux industriels sont également devenus une menace pour les traditions anciennes. Mais, juste avant leur disparition, les romantiques nationaux ont proclamé un renouveau des traditions vernaculaires, y compris les toits en gazon.



Un nouveau marché a été ouvert par la demande pour les auberges de montagne et les maisons de vacances. Dans le même temps, les musées de plein air et le mouvement de protection du patrimoine ont créé une réserve pour les anciennes traditions de la construction. À partir de ces réserves, les toits en gazon ont commencé à réapparaître comme une alternative aux matériaux modernes, pour le plus grand plaisir des amoureux des traditions et de la nature et tout simplement pour la beauté des yeux.




Comments


bottom of page