top of page
Image de Ishan @seefromthesky
Original on Transparent.png

La grotte de Hang Son Doong

Au cœur du Vietnam, dans les profondeurs d’un parc national, se cache un paysage digne des plus grands films fantastiques du cinéma. Une grotte au milieu de la jungle qui est la plus vaste du monde abrite un monde perdu. Il est évident qu’il y a quelque chose de magique qui vous attend juste derrière l’entrée de cette grotte!



Présentation

Le parc national de Phong Nha Ke Bang au Vietnam possède le plus ancien système karstique en Asie, vieux de 400 à 450 millions d’années. Au sein de ce système se trouve la grotte de Hang Son Doong qui est relativement jeune, seulement 3 millions d’années selon l’analyse de ses sédiments. Formée sur le bord d’une faille, Son Doong a été creusée par la puissante rivière Rao Thuong qui a érodé le calcaire pour former un énorme tunnel.

Estimée à plus de 9 kilomètres de long, avec notamment une galerie ininterrompue de 200 mètres de haut sur 100 mètres de large, et une cavité principale de 5 kilomètres de long, la grotte de Hang Son Doong est considérée comme étant la plus vaste au monde. Elle est si grande qu’elle possède sa propre jungle et sa rivière, et peut contenir un immeuble de 40 étages. Pour entrer dans l’antre, vous devrez descendre en rappel 80 mètres avant de toucher le sol de Hang Son Doong.



Certaines cavités se sont effondrées à 2 endroits, créant des ouvertures massives vers le monde extérieur. L’eau et la lumière entrante ont alors permis à la jungle de pousser à l’intérieur même de la grotte Hang Son Doong. Un véritable monde avec une flore et une faune étonnamment riches au sein même de la grotte. Une véritable aubaine pour les scientifiques, car cette jungle vierge de toute trace humaine, appelée Jardin d’Edam, abrite des espèces végétales vues nulle part ailleurs, ainsi que quelques animaux comme des insectes, des chauves-souris, mais aussi des singes.



A l’intérieur de la grotte elle-même, une scène surréaliste que vous devrez voir par vous-même pour la croire. Les nuages brumeux enveloppent toute la scène, résultats d’un microclimat propre à cet endroit. Ses fossiles apportent la preuve du passage de millions d’années sur cette terre.



D’ordinaire rarissimes, des perles de caverne, du diamètre d’une pièce de 2 centimes d’euro, tapissent les bassins calcaires superposés, après du jardin d’Édam. Ces concrétions se sont formées au fil des siècles par l’effet d’un goutte-à-goutte qui accumulé des couches de cristaux de calcite autour de grains de sable.



La découverte

En 1991, Ho Khanh, un jeune cueilleur du coin, découvrit par hasard l'entrée de la cavité, cachée dans le parc national de Phong Nha-Ke Bang, classé au patrimoine de l'Unesco. Impossible pour lui de visiter le lieu en raison de son entrée, une énorme crevasse.



Il tenta de revenir mais ne réussit pas à retrouver l'orifice d'entrée, dissimulé dans une épaisse jungle, et le site retomba dans l'oubli pendant près de 20 ans.

En 2008, tandis qu’il était dans une autre mission de collecte de nourriture, Ho Khanh retrouva l’entrée de la grotte et décida de noter soigneusement les informations afin de pouvoir la retrouver à nouveau. En 2009 il guida une équipe de professionnels britanniques vers la grotte pour la première expédition dans ce qui deviendra plus tard Son Doong, ou grotte « montagne rivière ».



Visite

Elle est depuis début 2014 ouverte aux visites publiques, mais ne vous attendez pas à croiser beaucoup de monde puisque le nombre de personnes pouvant visiter la grotte est très limité. Les visites sont organisées par la compagnie Oxalis et l’Association de Recherches Britannique des Grottes, expéditions de 5 jours 4 nuits qui coûtent 3000 $.



Les autorités locales veulent garder autant vierge que possible cette grotte, il faudra donc attendre certainement plusieurs années avant que le tourisme s’implante ici (de très importantes structures sont à mettre en place en cas d’ouverture au tourisme « de masse »). Cela peut rester « vierge » très longtemps du fait qu’il faut marcher plus de 6 heures dans une jungle inhabitée pour rejoindre simplement le gouffre qui fait office d’entrée. Ce qui n'est peut être pas plus mal pour garder intacte la beauté de ce site..

コメント


bottom of page