top of page
Image de Ishan @seefromthesky
Original on Transparent.png

Horloge astronomique de Prague

L’Horloge astronomique de Prague est l’horloge médiévale la plus célèbre au monde. Monument parmi les plus populaires de Prague, l’horloge a été installée pour la première fois en 1410, ce qui en fait la plus ancienne horloge astronomique en état de marche au monde!



Présentation

Construite en 1410 par le maître horloger Hanus et perfectionnée par Jan Taborsky au XVIe siècle, l’horloge astronomique de Prague a pour fonction de mesurer le temps et représenter le mouvement des corps célestes selon le modèle géocentrique de Ptolémée : c’est la Terre qui figure au centre du système solaire et non le soleil. Tout un jeu de cadrans affiche le lever et le coucher du soleil, les mouvements de la lune, le temps calendaire approximatif et la position du soleil dans les constellations du zodiaque.

La sonnerie du carillon est accompagnée d’un défilé des douze apôtres, qui sortent à heure fixe par des petites fenêtres situées au-dessus des cadrans. Les personnages allégoriques figurant sur les flancs de l’horloge forment un contraste avec l’espoir suscité par la présence des saints : le riche, qui secoue sa bourse, le vaniteux, qui s’admire dans un miroir, ou encore le squelette de la Mort qui, pendant le défilé des Apôtres, remue un sablier, rappelant la brièveté et la vanité de toutes les entreprises humaines.



Fonctionnement de l'horloge

L’horloge se trouve sur le mur sud de l’hôtel de ville de la Vieille Ville et se compose de trois éléments:


Le cadran astronomique magnifiquement orné qui affiche la position du soleil et de la lune dans le ciel, ainsi que d’autres détails astronomiques. Le cercle bleu au centre du cadran astronomique représente la Terre. Le cadran comporte également une aiguille symbolisant le Soleil et une aiguille avec une petite boule, qui symbolise la Lune. La boule est en partie noire et en partie argentée. Le symbole du Soleil parcourt le cercle du zodiaque. L’aiguille dorée et le soleil, qui sont reliés à la même aiguille, indiquent l’heure actuelle de trois manières différentes: L’aiguille dorée qui parcourt le cadran extérieur avec vingt-quatre chiffres arabes en caractères Schwabacher indique l’heure de l’ancienne Bohême, également connue sous le nom d’heure italienne ou d’heures italiennes. À côté du cadran extérieur et plus près du centre, vous trouverez un cadran avec des chiffres romains, allant deux fois de I à XII. Ce cadran indique l’heure dite civile ou allemande. Enfin, il y a également 12 chiffres arabes, plus petits et plus proches du centre que les chiffres romains. Ils sont séparés par des lignes courbes dorées. La position du symbole du soleil au-dessus de ces chiffres indique l’heure babylonienne, également connue sous le nom d' »heures inégales ».




Le cadran calendaire qui comporte des médaillons représentant chaque mois de l’année, grâce aux peintures réalisées par Mánes. On peut également y observer les signes du zodiaque et, au centre, les armoiries de la Vieille Ville. Le calendrier présente quatre petites statues : un philosophe, un ange, un astronome et un orateur. Sur le bord du grand cercle se trouve un calendrier ecclésiastique composé de trois cent soixante-cinq rayons avec les noms des saints et tous les jours fériés. Chaque jour, la petite aiguille située dans la partie supérieure du calendrier tourne autour de l’un de ces rayons.




La « Marche des Apôtres » qui est le premier élément qui attire l’attention des visiteurs, car ce merveilleux spectacle horaire présente un défilé de figures d’Apôtres et d’autres sculptures mobiles qui annoncent l’heure nouvelle.



La petite légende

Une légende est liée à l’horloge astronomique de Prague. On dit qu’à l’origine, son auteur maître Hanuš, était particulièrement respecté pour son œuvre exceptionnelle. Mais, les échevins de Prague ayant appris qu’il s’apprêtait à créer une nouvelle horloge astronomique pour une autre ville, encore plus belle et encore mieux conçue, eurent peur que l’horloge de Prague ne soit dépassée en gloire et en beauté. C’est pourquoi ils firent crever les yeux de maître Hanuš au fer rouge, afin que celui-ci ne puisse jamais surpasser son œuvre. Laissé sans surveillance, Hanuš aurait touché le mécanisme de l’horloge, qui se serait arrêtée précisément à l’heure de sa mort. Il aurait ensuite fallu attendre plusieurs générations pour que l’horloge puisse être remise en route.



La visite

Si vous souhaitez profiter d’une bonne vue sur la Place de la Vieille Ville, il est conseillé de monter dans la Tour de l’horloge de l’Hôtel de Ville. Les horaires d’ouverture de la tour sont le lundi de 11h00 à 18h00 et du mardi au dimanche entre 09h00 et 18h00, Prix : 130 couronnes (80 Kč (3,20 €) pour les enfants et étudiants).

Comments


bottom of page