top of page
Image de Ishan @seefromthesky
Original on Transparent.png

Le Parc national de Yellowstone

Difficile de décrire un lieu si incroyable que ce parc américain. Les grandes forces géothermiques ont donné naissance à de spectaculaires montagnes, rivières, canyons, sources et geysers mondialement connus autour desquels s'est développée une faune éclectique, des plus gros mammifères aux plus petits oiseaux. Si ce parc majestueux séduit chaque année des millions de visiteurs, il est néanmoins possible, avec un peu d’organisation, d'y trouver un coin tranquille où s'évader.



Présentation

Le parc national de Yellowstone est à cheval sur les États du Wyoming, du Montana et de l’Idaho, à près de 800 km au Nord-Ouest de Denver et à 1200 km au Nord de Las Vegas. A noter toutefois que l’immense majorité du parc s’étend sur le Wyoming. Lacs, forêts, et canyons vous y attendent. Situé sur un haut plateau à plus de 2 000 mètres d’altitude en moyenne, le Yellowstone est connu pour ses phénomènes géothermiques : il abrite deux tiers des geysers de la planète, et également pour ses sources d'eau chaude multi­colore.




Du point de vue historique, Yellowstone s’impose comme le tout premier parc national au monde. Le parc a effectivement été fondé le 1er mars 1872 à l’initiative du Congrès américain et est entré sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco en 1978.

Le parc de Yellowstone affiche une superficie de 8983 km², soit un poil plus grand que les 8722 km² de la Corse. Il vous sera donc parfaitement impossible de tout voir et tout faire en quelques jours ! Vous croiserez en tout cas beaucoup de monde dans la partie du parc qui concentre les touristes : Yellowstone est l’un des parcs les plus visités aux États-Unis.



Le nom "Yellowstone" ( pierre jaune en français) provient de la couleur des rochers du grand canyon de Yellowstone qui a été formé lors des dernières glaciations avant d'être fortement érodé par la rivière Yellowstone. Contrairement aux apparences, la couleur des pierres provient de l'altération hydrothermale du fer qu'elles contiennent et non du soufre qui est toutefois présent.



Ici, on côtoie les troupeaux de bisons dans les plaines herbeuses. Au petit jour, les pêcheurs à la mouche taquinent la truite alors que des élans s’ébrouent dans les rivières. Dans les forêts de conifères vivent de nombreux grizzlis que l’on peut apercevoir avec un peu de patience: ils viennent au bord des routes grignoter les myrtilles qui poussent leur gourmandise.

Le point culminant du parc de Yellowstone est le Mont Washburn qui s’élève à 3 122 mètres d’altitude.



Saviez-vous que le parc se situe sur un volcan ? La prochaine éruption est prévue dans 1000 à 10 000 ans. Ça devrait vous laisser suffisamment de temps pour en profiter d'ici là. ;-)


Une création volcanique

Yellowstone a été forgé dans le creuset des volcans, trempé dans les glaciers puis façonné par l’eau et le vent. Il y a plus d’un million d’années, une gigantesque explosion a ainsi créé un cratère de 40 km de diamètre sur 2 km de profondeur que l’on parcourt aujourd’hui au sein du parc avec sa magnifique caldeira.



Celui-ci est toujours présent, en dessous, avec des phénomènes géothermiques impressionnants : plus grande concentration au monde de geysers (avec environ 200 à 250 geysers actifs), sources d’eau chaude, boues chaudes, fumerolles, mais aussi des séismes nombreux (généralement de très faible intensité), un flux de chaleur plus important que la normale et des déformations impressionnantes des sols. Par définition, Yellowstone et un "supervolcan", même s’il n’en a pas la forme habituelle.


Nous allons ainsi découvrir les lieux les plus incroyables de Yellowstone.


Le Grand Prismatic Spring

Commençons avec certainement le lieu le plus emblématique de Yellowstone. Cet immense et incroyable bassin aux allures extra terrestre offre un panorama unique en son genre avec les anneaux bleus, verts, jaunes, oranges et rouges qui l'encerclent. Le Grand Prismatic Spring du Yellowstone est une cuvette volcanique de 35 mètres de profondeur et de 112 mètres de diamètre qui contient de l'eau dont la température dépasse les 70 °C.



Ce cratère de l'enfer est en majorité composé de soufre et d'oxyde de fer. On le compare souvent à une marmite géante. Cet improbable arc-en-ciel de couleurs qu'il arbore est lié à la présence de différentes espèces de bactéries qui prospèrent tout autour du plan d’eau.



Old Faithful geyser

Baptisé « Old Faithful », le « vieux fidèle » en français, c'est le geyser le plus célèbre du parc car il fait éruption régulièrement, à toutes les heures ou deux. Pour ne pas manquer le spectacle, le Visitor Center affiche l’heure de la prochaine éruption en se basant sur la durée et la hauteur du jet précédent. Ces prévisions sont fiables à 90% avec une marge de 10 minutes. Il est donc conseiller de vous poster avec un quart d’heure d’avance par rapport au temps indiqué. Le geyser monte en moyenne à une hauteur d’environ 40 mètres et, exceptionnellement jusqu’à plus de 54 mètres.



De là, on peut suivre ensuite le sentier menant au milieu des bassins en direction nord-est jusqu'au morning glory pool.


Le Morning Glory Pool

Cette source chaude doit sa délicate couleur bleue à une bactérie thermophile qui apprécie la température très élevée de son eau. Depuis plus d’un siècle, le Morning Glory Pool est l’une des attractions phares du Yellowstone National Park, un succès dont il pâtit puisque des touristes irresponsables jettent dans la source des pièces de monnaie, des bouteilles et des détritus. Elle a influencé la circulation de l'eau et a en du coup modifié la température permettant à d’autres bactéries de se développer au bord du geyser, créant un anneau rouge et jaune autour du centre d’un bleu pur. Si ce dégradé arc-en-ciel est du plus bel effet, c’est un spectacle fragile, car les bactéries jaunes envahissantes continuent de progresser vers le centre de la source.



De temps à autre, en de rares occasions, la piscine éclate en tant que geyser en raison de l'activité sismique dans la région voisine. Les scientifiques espèrent que de telles éruptions débarrasseront le bassin d'une manière naturelle. C'est un grand endroit pour visiter et émerveiller la nature belle diversité, juste être respectueux de la nature.



Mammoth Hot Springs

Prenez ensuite la direction des Mammoth Hot Springs, autre grande curiosité de Yellowstone. La cinquantaine de sources chaudes ont formé ici un étonnant assemblage de calcaire. Une construction entièrement naturelle qui se donne des airs de jardins en terrasses. Il y prolifère beaucoup de bactéries dans l'eau chaude, donnant un aspect très coloré aux formations. L'incontournable de la section Mammoth Hot Springs est bien sûr la Lower Terraces area . Ici, c'est Palette spring qu'il faut voir, mais si vous désirez faire le grand tour de Lower Terraces, il faut compter 2 heures.



En poursuivant votre route sur la Grand Loop, vous longerez le lac Yellowstone jusqu'à Lake Village. De là, vers le nord, vous entrerez dans la Hayden Valley, le long de la Yellowstone river.



Outre ces spécificités géothermiques, Yellowstone vous permettra d’observer de nombreuses espèces animales, à commencer par les bisons. Le parc abrite aussi des grizzlis, des loups, des cerfs et de magnifiques canyons.


Le climat

Le climat est montagnard. En hiver, le parc est sous une épaisse couverture de neige. Les températures et les précipitations varient sensiblement en fonction de l'altitude et du moment de la journée.

Le secteur Sud-Ouest du parc reçoit davantage de pluie que la portion Nord. Les hivers sont froids (entre -20 °C et -5 °C en journée et inférieur à -20 °C la nuit) et neigeux. Pendant cette saison, seule l'entrée nord près de Gardiner est ouverte aux véhicules. La température la plus basse jamais enregistrée est de -54 °C en 1933. Les précipitations neigeuses varient fortement selon les saisons (il neige de l'automne au printemps avec un maximum en janvier) et l'altitude. En moyenne, il tombe entre 182 et 380 cm de neige sur l'année près du lac Yellowstone mais l'épaisseur du manteau atteint le double aux sommets des montagnes environnantes.



En moyenne, les mois les plus chauds pour découvrir le parc national sont juillet et août tandis que les mois les plus froids sont janvier et décembre. À moins d’aimer la pluie, il vaut mieux éviter de programmer son voyage à la carte à la découverte de Yellowstone les mois de janvier, mars, avril, mai, novembre et décembre. Il s’agit des périodes les plus pluvieuses de la région.

674 vues0 commentaire

Comments


bottom of page